»

Déc 17

MOT A MOT PAS A PAS vers COMPOSTELLE

Pas à pas mot à mot

MOT A MOT PAS A PAS vers COMPOSTELLE
de Pierre Rêve

Ce carnet de voyage poétique relate le chemin parcouru de l’Anjou au Cap Finistère, via Saint-Jacques de Compostelle, en trois mois.

85 poèmes écrits en marchant, au fur et à mesure des étapes, du Puy-en-Velay à ce bout du monde espagnol.

C’est ainsi que la tête a parcouru les mêmes 2220 kilomètres que les pieds…

On y retrouve les personnes rencontrées, les humeurs, les ressentis, les paysages traversés, des rêves, des pensées, une certaine philosophie de la vie qui évolue même sur cette longue période de marche et toujours, toujours, une volonté d’aller jusqu’au bout…

Le rythme des textes est induit par les pas ; leur légèreté ou leur sérieux suit les aléas du chemin…

Ami Lecteur, chausse tes souliers et vis le Chemin…

 

EXTRAITS de :
CONQUES

Lorsqu’à la nuit tombante
Accompagnés d’une mélodie reposante
Les vitraux se tintent de bleu
Et s’éclairent peu à peu
L’orgue joue Joan Baez et Mozart
Le chœur s’illumine
En cet instant d’une rare beauté
Nous envahit une grande paix.
UN JOUR

« Bon camino » hurlait le soleil
Mais y’a des jours
Où c’est pas l’jour
La tête au fond des galoches
Vision floue, sueur et pleurs
On se fait des tas de reproches
Volonté contre douleurs
Y’a comme ça des jours
Où c’est pas l’jour
ELLE, LA VIEILLE

Elle avance tout de noir vêtue
Cheveux ébène en chignon sous son fichu
Elle a relevé en côté son tablier
Sur sa robe dentelée au jupon brodé
Elle aborde l’homme, de son repas repu
La main tremblante, le panier tendu
Elle sourit, d’une obole avide
Le regard assombri noyé dans les rides


TENDRESSE

Un arc-en-ciel, là dans le cœur
Une fenêtre sur le bonheur
Une vague d’étoiles en tresse
Rien que pour toi, Tendresse
Ma main reposée sur ta joue
Tes lèvres à l’orée de mon cou
La chamade, nos cœurs en liesse
Chante ritournelle, Tendresse
DIS-MOI POURQUOI

Toi, l’essentiel, s’échapper
De cette vie tourmentée
Fuir un amour disparu
Tout mettre à plat et à nu

Toi, la solitude pèse
Partir échanger à l’aise
Quitter ton île déserte
Enfin des rencontres offertes

Toi et toi, main dans la main
Lune de miel brodequins
Quel courage, volonté
Chemin de vie, vérité
MOT À MOT  PAS À PAS

Empreintes si légères sur la page
Tracées par le chemin, la tête éblouie
Jeux de mots, lecture de paysages
Paragraphe de vie, mémoire enfouie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>