Nouveau titre : L’ENTREPÔT DE MON CERVEAU de Pierre JOUAN

L’entrepôt de mon cerveau de Pierre Jouan
Après avoir pris son envol en poésie avec son premier recueil « VA ! », Pierre Jouan nous balade de service en service dans l’entrepôt de son cerveau.
Entrons dans l’imaginaire de Pierre Jouan. Est-il sérieux à son âge, comme il s’interroge en fin de visite de cet entrepôt ? A quel jeu joue-t-il quand il renvoie son Je et son Moi face à face ?
Véritable laboratoire d’idées, de réflexions, cet entrepôt nous emmène sur un chemin de poésie jalonné de rêveries en bord de Loire, de reportages sur les migrants, d’hommage aux inconnus morts à la guerre.
Farceur, moqueur, provocateur, maniant l’humour, le poète nous promène, tisse la rime. Bientôt, de mots égarés, éparpillés, cueillis, comptés, triés, il nous berce tantôt avec enthousiasme et espoir, tantôt avec tristesse et nostalgie. Par les chemins, par les sentiers, il va sa vie.
Ce Breton, natif du bord de mer, fait souvent référence aux marins, aux gardiens de phare, même sur des thèmes très éloignés de la mer. Ses souvenirs nous emmènent sur ces côtes morbihannaises, sur ce continent qui s’enfonce dans la mer ou à Cadouarn, le hameau de son enfance.
Nous accompagnons sa rêverie, là, posés sur la pierre où il venait s’asseoir, ici, couchés sur l’herbe au soleil de l’été et, près de la maison familiale, nous sentons la lourdeur du seau, empli d’eau puisée à la fontaine, qui pèse dans nos bras.
Pierre Jouan maîtrise très bien les mouv’ments sociaux dans l’entrepôt de son cerveau et nous prenons plaisir à savourer ses mots qui sonnent si agréablement à nos oreilles.